Ateliers d’improvisation

Congrès de la FAMEQ 2009
Réalisation Marie-Josée Sévigny

Comme beaucoup d'artistes de formation classique, astreints à la rigueur et la performance technique qu'exige le métier de musicien, je cherchais à faire de la musique en utilisant une méthode plus personnelle. Puis, en révélant un nouveau monde à portée de main, l’improvisation a eu sur moi un effet libérateur. J'ai ainsi ravivé ma passion grâce à l’intégration d’un bagage classique à mon propre langage créatif. Non seulement ai-je fait la découverte de différents styles musicaux, mais j’ai aussi pu expérimenter davantage d’élan, de ressenti, de rythme et d’écoute dans mon jeu. Les impacts bénéfiques se sont alors répercutés tant dans mon enseignement du piano que dans ma vie d’une façon générale.

C’est pourquoi je souhaite désormais partager cette passion pour l’improvisation à travers ma musique, dans mon enseignement et mes ateliers.


Témoignage

Lors du dernier congrès de la FAMEQ en 2009, j'ai eu un coup de coeur pour cet atelier d'improvisation vocale avec Josée Allard. Avant même de s'en rendre compte, on était une douzaine d'improvisateurs fraîchement nés. Comme ça, on a improvisé vocalement en suivant simplement l'inspiration du moment et en suivant le courant qui passait de l'un à l'autre. Quel moment remplissant! Pas le temps de penser au regard des autres, seulement de l'écoute et du plaisir à prolonger une idée musicale, donner la réplique ou à amorcer quelque chose de nouveau. Une expérience qui donne le goût d'aller plus loin. Je recommencerais n'importe quand.

Françoise Grenier, présidente de Orff-Québec